Le Télégramme


« Le Colonel Picot 2 » baptisé en grande pompe

C’était la foule, samedi, après-midi, sur la cale d’Argenton.

C’était la foule, samedi, après-midi, sur la cale d’Argenton.

C’était la foule, samedi après-midi sur le port d’Argenton. Il faut dire que le temps s’y prêtait ! Mer ressemblant à un miroir, ciel d’azur, chaleur estivale !
La couleur n’était pas oubliée avec la venue des canots tout temps des stations SNSM du Conquet, de Molène, d’Ouessant et de l’Aber Wrack. Pourquoi tout ce déploiement ? Il s’agissait de baptiser la petite dernière de la station SNSM d’Argenton, la vedette « Colonel Picot 2 ».

Arrivée en février
La « nouvelle » est arrivée à la station à la fin du mois de février. En construction depuis septembre dernier au chantier Blamengin à Boulogne, cette vedette est la cinquième de la série. Les membres de l’équipage ont choisi la propulsion à hydrojets plutôt que la propulsion plus traditionnelle à hélice. La vedette a un tirant d’eau de seulement 0,50 m et est propulsée par deux moteurs hydrojets d’une puissance de 400 CV. La vitesse enregistrée aux essais était de 35 nœuds. Pour une plus grande stabilité, elle a été bridée à 28 nœuds.
Cette puissance de moteur a été instituée en vue des remorquages parfois nécessaires. Elle permet également une plus grande rapidité d’action. La vedette est longue de 8,86 m hors tout et large de 3,42 m. Son équipage est de trois hommes avec possibilité d’accueillir quatre passagers. Elle est équipée de tout le matériel de navigation actuel. Dotée d’une coque en polyester, elle est insubmersible et dispose d’une porte étanche à l’arrière. Elle a pris, depuis maintenant près de trois mois, le relais de la vedette « Colonel Picot » première du nom, qui s’en est allée, après vingt et un ans de bons et loyaux services, vivre une deuxième vie à la station SNSM de Plouescat.

Un baptême en grande pompe
Cette vedette a eu un bien beau baptême. Si la population est venue en grand nombre, les élus et responsables de la SNSM étaient également bien présents. Parmi eux, on notera L’amiral Gazzano, président national de la SNSM, l’amiral Stéphan, président régional, M. Méar, délégué au matériel, Mme Yvette Duval, vice- présidente du conseil général, Jean-Michel Bizien, maire de Landunvez, Marie-Aimée Gouzien, maire de Porspoder et Raymond Mélazza, maire de Lanildut, les trois communes dépendant de la station SNSM d’Argenton, sans oublier Antoine Corolleur, conseiller général.
Après la cérémonie religieuse, célébrée par le recteur Yves Yven, qui a béni la vedette et son équipage, la marraine, Marie-Louise Raoul, a été invitée à briser la traditionnelle bouteille de champagne, ce qui fut fait d’une main experte.

Couronne à la mer
Les bateaux s’en sont ensuite allés lancer une couronne à la mer en souvenir des disparus. « Le Colonel Picot2 » était barré par son patron, Marcel Gouzien. Etaient également présents à bord le président de la station André Salaün et quelques-unes des vingt-cinq membres de l’équipage.


Copyright © LE TELEGRAMME - 15/05/2000